Présentation - Site Officiel de la commune de Steenbecque

Aller au contenu

Menu principal :

Présentation

Notre Commune

Steenbecque est un village situé à la frontière de la Flandre et de l’Artois.
Il est de coutume de dire donc que notre village est le plus méridional de Flandre et le dernier village où l’on parlait le vieux Flamand.
Situé sur la voie romaine reliant Cassel à la mer, STEENBECQUE doit son nom à un ruisseau qui sépare notre commune de celle de Morbecque «Steene», la pierre et «Becque», le ruisseau.
Le village aurait donc été construit sur les bords de cette voie romaine.
Les armoiries de STEENBECQUE sont d’azur à trois coquilles d’argent.
Ces armoiries proviendraient d’une famille de la région de d’Arnhem aux Pays-Bas.
Cette famille dont les descendants existent toujours  s’appelle encore  «», et l’un d’entre eux a déjà fait un séjour en 1994 dans notre commune pour voir quels liens pouvaient exister entre eux et le nom de notre village.
Les archives de l’église relatent des faits concernant STEENBECQUE remontant au 8 siècle.
Citons l’une de ces archives qui raconte qu’en 768, «Isbergues, fille de Pépin le Bref et sœur de Charlemagne séjourna à Steenbecque dans la forêt de Nieppe et fut éduquée par l’ermite Saint-Venant».

Le village originel comporte quatre routes principales qui convergent vers l’église de type hallekerke formée de 3 nefs parallèles.
L’intérieur de l’église qui est  souvent considéré par les spécialistes comme étant le plus beau  et le plus riche (artistiquement parlant) de nos Flandres renferme quelques bijoux et, notamment, 5 retables en chêne, une chaire à double escalier et de superbes orgues dont le buffet du XVIIe siècle est classé à l’inventaire des Monuments Historiques.
A l’extérieur, un imposant calvaire de 1821 est adossé à l’église.
Le cimetière a longtemps entouré l’édifice religieux et il fut déplacé dans les années soixante, tombe après tombe, cercueil après cercueil (en charrette attachée au vélo du croquemort s’il vous plaît) pour un dernier voyage vers un nouveau cimetière à l’extérieur du village.
Quelques chapelles et oratoires agrémentent encore les routes et les chemins de la commune. La plus flamande d’entre elles, dédiée à Sainte Pharaïlde, possède une voûte intérieure de plein cintre roman.
Steenbecque compte environ 1700 habitants et comprend un important tissu associatif. C’est en effet près d’une trentaine d’associations qui offrent tout une panoplie d’activités sportives culturelles et de loisirs.
La spacieuse salle des fêtes (la première de Flandre intérieure) accueille régulièrement d’ailleurs les spectacles offerts par ces associations.
Au fil des ans, de nouvelles maisons, de nouveaux lotissements sont venus enrichir le patrimoine architectural de Steenbecque, et c’est bien souvent dans un milieu semi bocager que ces nouvelles résidences se sont érigées, ce qui fait dire au visiteur de passage que Steenbecque est un village flamand typique au milieu d’un écrin de verdure.
La commune et les associations environnementales se sont donné comme projet de continuer à reverdir ce bocage par l’implantation de haies d’essences locales, de chemins de randonnées (quatre circuits existent déjà) piétonniers ou cyclistes, pour le plaisir des visiteurs toujours nombreux à découvrir nos villages flamands.


 
Rechercher
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu